Vous êtes sur le forum de l'Amicale des Honda CB et Four. Vous pouvez participer à ce forum gratuitement, il vous suffit de vous enregistrer simplement sur le forum. L'inscription à l'Amicale n'est pas obligatoire, ce qui ne vous empêche pas de nous rejoindre par la suite.

Vous êtes sur un forum technique merci de respecter les sujets.


Règlement du forum :

  1. Lors de votre enregistrement sur ce forum attention de bien répondre à la question anti-robot
  2. Vous n 'avez pas de compte sur le forum enregistrez vous «ici»
  3. Vous êtes nouveau sur le forum présentez vous «ici»
  4. Vous posez une question mécanique, donnez le maximum d’informations, type kilométrage etc…
  5. Vous recherchez ou vendez , allez sur la partie « annonces » de notre site.
  6. Avant de poser une question regardez avec la fonction « rechercher » si une réponse n’existe pas déjà !
  7. Photo sur forum maxi 800 pixel de large et de haut, comment insérer une photo« allez là ! »
  8. Tout post devenant hors sujet par rapport à la question d’origine pourra être supprimé.
  9. Pour les professionnels merci de contacter Le bureau pour paraître dans nos adresses utiles.
  10. Pour des raisons de Copyright merci de ne pas demander ou de proposer les RTM ou autre au format téléchargeable.

Activité où on roule 
Activité où on expose 
Présence de membres de l’Amicale 
Membres en piste 




 Carte des utilisateurs du forumCarte des utilisateurs du forum 
 [CM400T] Découverte et démontage
Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
fishderoute76
Habitué


Inscrit le: 18 Avr 2017
Messages: 49
Localisation: Reims

MessagePosté le: 03 Sep 2017 21:55 Répondre en citantRevenir en haut

Hello Cool

Comme promis, voici le périple de la nouvelle selle - partie 1 :

Tout d'abord, je sais que le projet paraissait un peu superflu par rapport aux autres travaux qui m'attendent, et démesuré quand on voit que l'on peut acheter des housses en neuf.
Mais ça me tenait vraiment à coeur de faire de la sellerie, pour le plaisir, et afin de me rendre vraiment compte de la difficulté et la quantité de travail que cela demande, en fonction du résultat obtenu.

Alors commençons par le début...
1) Le fond de selle

Pour le choix du fond de selle, j'ai hésité avec différents matériaux pour au final opter pour la fibre de verre. Elle permet d'avoir exactement la forme du châssis, je peux la travailler sans trop de gros outils, et pas excessivement cher. Je précise que je débutais totalement dans le maniement de la fibre de verre, j'ai appris sur le tas.
On commence donc avec le patron du fond de selle, que j'ai réalisé en carton et scotch.
Image
Je le modifie petit à petit, arrondis certains angles...
Je savais que ce n'étais pas la technique adequat pour avoir un bon etat de surface, mais vu que je ne compte pas le peindre et qu'il sera invisible une fois monté, je ne m'inquiétais pas trop...

Puis une fois que j'ai la forme que je veux, j'ai protégé le reste de la moto avec du plastique, bien délimité mes limites..
Et hop on tartine.
A savoir que comme bon débutant, j'ai d'office pris de la fibre tressé et non du mat de verre. Je me suis dit que la solidité ne peut etre que accru (au détriment de l'état de surface, mais je me répète je n'en cherchais pas:p )
j'ai découpé des bandes, je les applique, puis tartine de résine, en découvrant les dosages du mélange résine et activateur... avec plus ou moins de réussite, et pas mal de perte de résine...

pour arriver à un résultat assez moyen (en me rappelant et en vous racontant tout ça, je me rend totalement compte que le résultat ne pouvait qu'être bof au vue de mon manque de précision dans la préparation du terrain et du mélange.)

Image
Voici une photo en cours d'application des couche de fibre de verre (la c'est le moment ou je manquait de résine pour tout recouvrir...).
on voit l'état de surface moche, des surfaces plane douteuses, mais une bonne rigidité...

De la, j'ai beaucoup hésité à arrêter le projet de la selle.
Mais je me suis dit, le fond de selle repond au seul truc que je lui demandais, il est solide.
Donc je me suis dit je continue quand même, quitte à essayer de rattraper mes erreurs...

De la, je l'ai donc découpé au limites qui bordent le chassis, le réservoir, afin d'etre le plus discret.
Image

Cette autre photo vous permet de voir comment j'ai repris l'ancien système de fixation de l'ancienne selle: la plaque métal qui passe sous le réservoir, et les deux accroches arrières qui permettent de déposer la selle. En fait, j'ai réalisé la fibre de verre avec les éléments de fixations (et leur cube en bois qui les soutiennent ) en place sur la moto. Ca m'a permis d'être sur que tout tombe bien en face après polymérisation. Le bois sert juste de jonction entre la fibre de verre et les éléments, il sera peint/vernis pour résister dans le temps.
Le bois du milieu va recevoir les deux embouts en caoutchouc qui s'appuient sur le chassis.
Image

Autant vous dire que, même découpé aux limites, j'étais vraiment pas fier de mon travail, c'étais assez moche à mon gout, pas symétrique, bref.... mais solide.

ps: entre temps j'ai racheté de la résine et du mat de verre, afin de faire des rajouts dans certaines zones pour améliorer encore la solidité.
Comme ici dans les coins, j'essaye le mat avant d'appliquer la résine.
Image


Malgré ça j'avais de l'espoir, et j'ai attaqué la seconde partie:

2) la mousse.

Pour la mousse, j'ai lu que la découpe est assez délicate, et difficile à mettre en place... Sachant que je ne voulais pas la même épaisseur et la même densité partout (entre l'assise conducteur et la face verticale derriere le passager par exemple), ça s'annoncait mal.
Mais en cette période de vacance, j'ai eu l'idée d'utiliser un matériau pas spécialement prévu pour: du tapis de sol.
d'épaisseur assez fine, plutôt dense, et surtout très facile à découper, c'est en gros le matériau qui a sauvé mon fond de selle de la case déchetterie...

J'ai pu en appliquer partout, sur deux épaisseurs, voir 3 à certains endroit. Ca gommait toutes les imperfections de surface de la fibre de verre, et j'ai ensuite pu la tailler pour supprimer les bosses et asymétries qui persistaient même avec la mousse.
Ici, la selle avec uniquement la première couche.
Image

Ca m'a permis de faire les premiers schémas/traits des futurs coutures qui apparaîtront sur le simili cuir...
Image

Et j'attaque ensuite avec la seconde mousse, blanche, utilisé pour les coussins de chaise entre autre, d'épaisseur 4cm, assez molle.
Je l'ai appliqué uniquement au niveau des assises conducteur et passager, pour conserver la finesse et la fermeté de la mousse bleu sur les bords de selle. Je l'ai donc découpé en plusieurs gros bloc pour recouvrir les parties concernées, puis raboté pour etre en continuité avec la forme de la selle.

Là, le découpage est beaucoup plus compliqué que le tapis de sol, comme je m'y attendais.
Exit le cutter qui marchait avec le tapis de sol. La c'est ciseau, quand on le peut, couteau a viande électrique pour ceux qui en ont un c'est ce qui est recommandé sur internet..
J'ai fait différents test avec différents outils (eh, on est toujours là pour apprendre), alors je n'avais pas le couteau à viande, mais je retiens la lame de scie à métaux (sur la photo ci dessous c'est la face arrière de la selle, c'est à dire tout à gauche de l'image).
Image
Image

L'état de surface au niveau des découpes n'est pas ouf, mais on verra après qu'une fois sous le simili, on n'y voit rien.
Toutes les mousses ont été collées à la colle néoprène.

A partir de cette étape, c'est vraiment là où j'ai rattrapé mes bêtises de la fibre de verre, et que j'ai retrouvé une forme convenable...

J'y pense, je vous mettrai à l'occasion la nouvelle selle à coté de l'ancienne afin de se rendre compte de la transformation de forme et de taille.


On enchaine avec la 3e étape:

La couture.

Pour ce qui est du dessin, je me suis beaucoup inspiré de ce qui peut se faire sur d'autres motos, en cherchant sur internet, des photos...
Pour ce qui est du tissu, je suis allé à mondial tissu, j'ai pris 1x1,5m de simili cuir avec une finition assez sympa, et doublé en épaisseur d'une fine couche de mousse en bonus.

A partir de la, on dessine les traits à suivre à la machine, on choisit le fil adéquat, et c'est parti. (on fait un test sur un morceau avant hein).
Image

J'ai donc fait des lignes parallèles, avec en double épaisseur une feuille d'intissé, dans le but de glisser entre cette dernière et le simili cuir, une lame de mousse blanche qui viendra donner un aspect molletonné.

Voici une photo plus zoomé qui permet de voir la finition du simili cuir:
Image
Elle permet aussi de voir que certaines boucles de couture ne ce sont pas bien réalisé: le simili étant assez épais, la machine à coudre à eu du mal à tendre le fil, j'ai donc eu des boucles non tendues et des noeuds, tout à reprendre à la main, ce qui m'a fait perdre beaucoup de temps....
Surtout que le simili ne se découd pas comme ça vu que les trous sont définitifs, donc prudence...

Une fois les coutures en ligne finies, on réalise la seconde pièce de la selle, le deuxième morceau qui va venir faire le tour de l'arrière de la selle.
Pour être franc, sur ce morceau, j'ai été trop optimiste. Je n'avait pas réalisé la complexité de la couture à réaliser, à savoir des courbes passant d'un plan à l'autre, puis des angles arrondis, avec un simili toujours aussi épais, et pas le droit à l'erreur.
Et je remercie énormement ma mère pour m'avoir sauvé sur ce morceau là, qui a fait preuve de doigt de fée, et réalisé 2 courbures très bien symétriques... (on s'est pour ça aidé d'un clone en tissu simple pour réaliser les bonnes formes, je donnerai plus de détails pour ceux qui le souhaitent...)

Plus que des mots, je vous met une photo :p
Ah oui, on a évidemment glissé les lamelles de mousses dans la double épaisseur. Elles étaient d'ailleurs trop épaisse, j'ai du les couper en deux dans l'épaisseur..
Voici donc le simili cuir posé sur le fond de selle et ses mousses
Image
On voit que le cuir n'est pas tendu, et il manque de la mousse à certains endroits, notamment au niveau de l'assise passager qui n'est pas assez dense...
Bref, ce n'est pas fini !


L'étape à venir, que je vous raconterai dans les jours à venir, est la réalisation de la couture de renfort au niveau de l'arrière, puis l'ajout de mousse et le l'application final sur le fond de selle et sur la moto
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
DAN38
moderateur
moderateur


Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 4939
Localisation: 38 VIENNE

MessagePosté le: 04 Sep 2017 07:57 Répondre en citantRevenir en haut

beaucoup de travail, on attend vivement la suite Wink Wink Wink

bon courage Cool Cool Cool Cool

_________________
fan et amoureux des seventies
CB 125 K5
CB 125 T
CB 250 K3
CB 450 K5
CB 900 BOL D OR ETC...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer l'e-mail
fishderoute76
Habitué


Inscrit le: 18 Avr 2017
Messages: 49
Localisation: Reims

MessagePosté le: 07 Sep 2017 21:08 Répondre en citantRevenir en haut

Salut les motards Smile
Voici la 2e partie de la fabrication de la selle :
(qui nécessitera d'ailleurs une 3e partie)

Alors, alors,
La suite du travail de couture a consisté à ajouter une ligne de couture le long de la jonction entre les deux pièces de simili, afin d'être suffisamment résistant quand on va tendre (et on verra plus tard qu'il faut tirer bien fort pour un résultat a peu pres bien...)

Avant de vous montrer ça, il y a une autre touche perso que je voulais essayer sur la selle: faire une sorte de flocage en relief du simili.
J'avais fait le test sur un reste de simili, avec un element en relief, le tout bien pincé dans l'étau, le simili est marqué en relief.
Du coup, j'ai voulu essayé de marqué le nom honda sur l'arrière de la selle, explications:
J'ai pris du carton très dense, d'épaisseur 4/5mm (utilisé pour les fond de cadre de tableau, ou autre bricolage...), j'ai décalqué le nom honda, puis j'ai découpé chaque lettre dans ce carton.

Image

Sans abimer le carton pour bien garder la position des lettres les unes entre elles. à partir de la je les scotch ensemble, en faisant attention au sens, pour qu'au final honda soit écrit à l'endroit sur la selle.

Image

Puis on pose là où on le souhaite sur le cuir, on fait attention de n'appuyer sur les lettre, et uniquement sur les lettres, et on presse...
Le résultat est plutôt pas mal au premier abord,

Image

Mais quand j'ai commencer à tirer fort sur le simili pour bien le tendre sur le fond de selle, en le laissant une nuit tendu, les inscriptions on quasiment disparu...
J'aurai essayé Rolling Eyes
Du coup je garde les lettres honda en carton au cas où, dans un coin, et je vais chercher un peu s'il n'y a pas un autre moyen plus durable dans le temps.

J'ai donc tendu le simili sur le fond de selle.
Au début c'était très moche car je n'osais pas assez tirer sur le simili.
Puis j'ai compris qu'il fallait se mettre debout sur le fond de selle pour comprimer au max la mousse, pour positionner le simili et avoir une forme un peu plus correct.
nb: le fait d'avoir fait une fibre de verre de mauvaise finition aura au moins apporté l'avantage d'avoir un revêtement un peu collant. Pour faire des simulations en tendant le simili et juste en l'appliquant, sans pince, ni etre à 4 pour le tenir, c'est plutôt pratique.

voici donc la selle sur la moto, avec le simili juste posé et tendu, et la couture dont je vous parlais au début Smile

Image

mon avis perso: c'est plutôt pas mal pour une première :p
Mais je l'a trouve encore un peu trop volumineuse, la forme n'est pas encore parfaite, et le confort n'est pas super. Et une ou deux retouche pour qu'elle suive bien le cadre de manière régulière.
Mais je pense savoir comment remédier à tout ça,
que je vous expliquerai dans une 3e, et j'espère derniere, partie Smile

cher(e) lecteur, bonne soirée et bonne fin de semaine Smile
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
fishderoute76
Habitué


Inscrit le: 18 Avr 2017
Messages: 49
Localisation: Reims

MessagePosté le: 23 Mar 2018 10:38 Répondre en citantRevenir en haut

Chèr(e)s CBistes, bonjour !

Cela fait longtemps que je ne suis pas venu vous raconter les suites de mamie, elle vous souhaite bonne année, et surtout joyeux printemps !!
Cette hiver a été sous le signe de l’hibernation pour elle, pas de sortie, une batterie débranchée, et une longue sieste à l’abri de tout ce froid…
Bon le beau temps n’est pas complètement au rdv, mais j’ai pu réveiller la bête, et une sortie ne pouvait pas se refuser.


Tout d’abord, en relisant ma story, je me rend compte que je n’ai pas raconté la fin de l’histoire de cette selle :O enfin vous aviez le plus gros de l’histoire..
Comme je l’ai expliqué, j’ai bien tendu le simili sur le fond de selle, collé à la colle néoprène, et bien appliqué comme je le souhaite.
Voici pour vous rendre compte, une photo de la selle à côté de l’ancienne :

Image

Image

Au niveau du look, elle est très sympa, au niveau du confort, après qq balade, je pense qu’y ajouter une feuille de gel silicone serait intéressant.



Cette semaine, j’ai donc sorti mamie de son sommeil, dépoussiérée et un peu secouée, je fais le tour de cette période d’arrêt :
pas de trace d’huile, des pneus qui au début me semblaient un peu dégonflés (mais une fois passé à la pompe, rien d’anormal), le maitre-cylindre qui est tout lubrifié….
Mince, oui, le maitre-cylindre est imprégné de liquide de frein là où il n’est pas censé y en avoir…
Il a fui, doucement mais surement, au niveau du joint entre le corp métallique et la cuve en plastique. Evidemment, à peine effleuré que la peinture se décolle par lambeau.
Etant donné que ce maitre-cylindre n’était plus réellement adapté au nouveau guidon (je suis passé d’un guidon type harley à un guidon plat, du coup la cuve a une inclinaison qui n’est pas prévu pour le guidon droit), je me suis résigné à le changer tout simplement.
2jour plus tard, la commande chez service moto pièce (très rapide) arrive.
On purge l’ancien maitre-cylindre, on dévisse la vis banjo supérieur, on y met le nouveau, et on fait le plein. Une opération pas bien compliquée à condition d’être prudent avec le liquide de frein, et un nouveau maitre-cylindre tout beau et bien adapté.

J’en ai également profité pour acheter une nouvelle poignée d’embrayage, qui fut tordu par l’ancien propriétaire, et qui se baladait de haut en bas au gré des vibrations. La ça ne bouge plus, c’est propre et précis, j’aime ça Smile



Je vous raconterai la prochaine fois comment j’ai remédié à mon histoire de « roue voilée », les autres soucis qui sont apparus (batterie/démarreur vous saluent),
Et les projets de bricolage pour cet été, que j’ai listé en la dépoussiérant (détordre la pédale de frein qui a subit une sale chute, peut être un changement d’embrayage? , et régler un problème de poignée d’accélérateur qui revient mal en place)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
fishderoute76
Habitué


Inscrit le: 18 Avr 2017
Messages: 49
Localisation: Reims

MessagePosté le: 25 Mar 2018 16:53 Répondre en citantRevenir en haut

Salut salut !!

Je profite de ce beau week end dans la marne pour vous raconter la suite des aventures (enfin après une petite virée obligatoire Very Happy ).
Une petite virée bien sympathique, avec un beau soleil, et une moto qui est de plus en plus plaisante au fil des réglages et améliorations... Je passe moins de temps à surveiller ce qui cloche sur la moto, et plus de temps à profiter de la route, donc tout bénéf' Laughing

Voici d'ailleurs une petite photo tout droit sortie de la virée de cette apres midi
Image

Alors,
concernant la suite de l'histoire:
- Comme je vous ai dit, la roue avant n'était pas dans l'axe par rapport au guidon, et j'étais obligé de tourner à droite pour pouvoir rouler droit... c'était léger, mais assez désagréable à la longue.
l'ami google m'a ouvert différentes pistes de la cause: soit la roue est voilée, mais étant donné qu'elle n'oscillait pas sur son axe quand on la tourne ca n'était pas ça (ouf).
Soit les roulements étaient mort, pour cela il faut mettre la moto sur béquille centrale, décharger la roue avant pour qu'elle tourne dans le vide, et vérifier à la main qu'il n'y a pas de jeu. Pas de jeu, donc visiblement pas de roulement à changer.
Il me reste donc l'option que la roue n'est simplement pas axé avec le guidon comme il faut. Pour cela, on desserre les vis hautes de tés de fourches, on coince la roue avant entre ses jambes et, comme sur un vélo, on tire sur le guidon pour aligner comme on le souhaite. Et on resserre le tout.
Et bah c'est beaucoup plus agréable !! Smile

Alors cette manipulation, à force de régler le guidon, a fait remonter les tubes de fourches dans les tés de fourches, et m'a permis de constater que la fourche de droite remontait 1cm de plus que la fourche de gauche.
J'en déduit que la fourche de droite est un peu plus remplie en liquide de fourche...?
J'en ai surtout déduis qu'une purge et une réfection complète de la fourche dans un avenir proche ne serait pas de refus...


- Le 2e réglage réalisé concerne la poignée d'accélérateur.
Sur le nouveau guidon, la poignée ne revenait pas convenablement en place quand on la lache, et continuait d'accélérer. Alors un mode régulateur de vitesse sur une moto, c'est assez flippant en fait...
Donc j'ai d'abord pensé à un diamètre du guidon inadapté, ou un manque d'huile. Mais en démontant, le tube en plastique blanc qui tire sur les câbles glissent parfaitement bien, comme papa dans.... bref.
J'ai ensuite pensé à un défaut du ressort au niveau du carburateur, ou des câbles trop vieux et trop grippés, mais lorsque la poignée n'est pas sur le guidon, dans le vide, le retour marche nickel.
J'ai donc vérifier le parcours des câbles, et je pense que c'est la que ça bloquait.
Sans avoir réellement trouvé le blocage exact, j'ai démonté la poignée, et changé le chemin de passage des câbles d’accélération et décélération afin d'avoir le moins de nœud possible.
On remonte tout comme avant, et la ça marche comme une moto neuve Very Happy
=> un soucis de moins


Voici une photo qui résume un peu ces dernières semaines:
- Le nouveau maître cylindre adapté et monté sur le guidon, tout beau tout neuf.
- juste en dessous de la vis banjo du maître cylindre, on y voit la vis qui bloque la fourche droite, que j'avais donc dévissé à droite et à gauche pour remettre la roue dans l'axe.
- les 2 gaines de câbles d'accélérateur, qui avant passait derrière le phare, au même endroit que la durite de frein, et qui maintenant passent sous le phare (ils sont un peu moins caché, mais c'est loin d'être gênant...)

Image


ps: oui elle demande encore un bon petit lavage, et encore beaucoup de pièces on besoin d'une rénovation esthétique...


Après tout ça, la promenade de cet après midi était un vrai plaisir Very Happy !!!
mis à part le démarrage, qui finit souvent à la poussette...
Elle démarre très facilement à la poussette, pas besoin d'un grand élan, en 15secondes c'est parti. Mais au démarreur ce n'est pas encore ça, il faut que je m'y penche... problème de batterie, de démarreur, ou d'alternateur, ça fait partie des choses à déterminer...
Le prochain épisode: détordre la pédale de frein ainsi que son cale pied Smile


Bonne route à tous, et vive le retour des beaux jours,
A+
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
fishderoute76
Habitué


Inscrit le: 18 Avr 2017
Messages: 49
Localisation: Reims

MessagePosté le: 11 Mai 2021 13:26 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour à tous,
Je reviens donner un peu de nouvelles et aussi partager une expérience qui m'est arrivé, si des connaisseurs ont plus d'explications.

Alors la moto va bien depuis le temps, elle a roulé un petit peu, mais régulièrement, en 2019 et 2020, avec même un petit périple de 120km sans encombre. J'ai poursuit des entretiens mineurs mais nécessaire, changement des joins spi de fourche, nettoyage des carbu et changement des pointeau par précaution, et une petite panne électrique du faisceau arrière qui a été "rafistolé".
Depuis mi 2020 elle est à l'arrêt, et après un long hivernage, j'ai relancé une nouvelle petite série d'entretien avant de rouler l'été. A savoir le kit chaine et l'embrayage.

Mon expérience à partager concerne l'embrayage:
initialement l'embrayage accroche, sans nervosité mais cava, avec un patinage si j'ouvre trop les gaz à partir de la 4e vitesse, et accentué en 5e.
Je décide donc de changer les disques d'embrayage, lisse et strié, et les ressorts pour repartir sur du neuf, même si les cotes des anciens n'étaient pas trop mauvaises, j'était curieux de le démonter et de voir le fonctionnement, à quoi ça ressemble.
L'opération se passe sans accroc.
mais une fois remonté, les premiers tours de roue sont un peu compliqué. J'ai plus l'impression de rouler avec une boite CVT qu'avec un embrayage neuf, qq soit le rapport engagé. Comme si j'étais légèrement débrayé tout le temps.
j'ai démonté et remonté 3 fois mais sans grand changement.

Alors les "anormalités" que j'ai constaté qui peuvent expliquer le phénomène:
- les ressorts neuf que j'ai reçu étaient plus proche de la valeur limite que de la valeur optimale de la RMT. J'ai triché en rajoutant des bagues, mais cela ne semble pas avoir fait évoluer la chose, donc semble indépendant de ce que je rencontre.
- J'utilise de l'huile de synthèse, et non minérale, comme j'ai pu lire comme préconisation sur le forum, mais j'utilisais déjà celle-ci avant sans avoir de soucis donc j'ai un doute que ça soit directement lié.
- j'ai observé une légère bascule du carter d'embrayage quand je le remonte, comme une table bancale (je ne suis pas capable de dire si cette bascule était présente avant le changement d'embrayage), comme si le poussoir venait buter un peu trop tôt sur l'embrayage, mais de l'ordre de moins de 1mm. C'est ce que je suspecte le plus, mais impossible de régler la position du poussoir dans le carter pour corriger sur cette zone...

MAIS, Après un tour un peu plus poussé de 30km, et être monté tranquillement à 7500tr/mn pendant qq mn, l'accroche est arrivé un peu comme par magie. et depuis l'embrayage est là, avec un peu plus d'accroche car il est neuf.
Donc la dessus je suis content, mais je suis quand même curieux de comprendre phénomène qui a bien pu se passer. Si vous avez des lumières à m'apporter je suis à l'écoute.

Pour la suite j'espère pouvoir bien en profiter cet été, et je vous le souhaite à tous aussi!
Bonne route
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Restom Sprido